samedi 19 avril 2014

Center of the Universe, c'est de la chaleur et de l'éclat en pan!

Coucou tout le monde!

S'il y a bien un produit que j'aime "collectionner", ou en tout cas que auquel je ne peux jamais réellement résister, ce sont les fameuses Mineralize Skinfinishes de chez M.A.C. J'ai mis beaucoup de temps à m'y intéresser mais lorsque je suis tombée dedans, on peut dire que j'ai été totalement sous le charme au point qu'à chaque nouvelle sortie, j'étais pratiquement prête à faire la danse de la joie dans mon salon. C'est bien simple, je m'offre tous les exemplaires qui pourraient convenir à ma carnation d'une façon ou d'une autre.


Ma collection n'a cessé de s'agrandir, à force de nouvelles éditions limitées et de recherches d'anciennes pièces sur des sites tels qu'eBay. A l'heure actuelle, je possède plus de 30 exemplaires différents et forcément, quand on a la chance de pouvoir en avoir autant, il est difficile voire impossible de pouvoir sélectionner ses préférées. Je les aime toutes énormément et surtout je change très souvent. Sincèrement je ne pourrai pas me séparer de certaines, ce sont mes petits bijoux et même s'il y en a quelques-unes que j'ai tendance à utiliser hyper souvent - pour ne citer qu'elle, la fameuse Soft and Gentle de la collection permanente qui est un highlighter de folie - les autres restent tout aussi importantes puisque j'utilise une de mes MSF dans pratiquement tous mes maquillages. Addict jusqu'au bout, que voulez-vous...


Il y en a certaines que j'aime utiliser comme enlumineur de teint et d'autres, comme celle dont je veux vous parler dans cet article, que j'affectionne tout particulièrement en blush. Center of the Universe était sortie au sein de la collection Heavenly Creature en 2012 et selon moi, ce fut l'une des collections ayant les plus grosses réussites en matière de produits mineralize de la marque. Je pense d'ailleurs que c'est l'une des édition limitée dans laquelle j'ai craqué pour le plus de produits - 6 au total -. Il y avait notamment pas moins de 4 mineralize skinfinishes, et je m'en étais offert 3 d'entre elles.


Dès le départ, je savais que j'allais beaucoup apprécier Center of the Universe tout simplement parce que j'apprécie énormément porter des teintes aux sous-tons chauds sur mon visage. Je trouve que ces couleurs donnent beaucoup d'éclat et de lumière, c'est toujours très flatteur. Curieusement je me souviens que cette MSF était bien moins plébiscitée que ses copines Star Wonder, Light Year et Earthshine. Pourtant de mon côté c'est clairement une poudre que je qualifierai de "magnifique" sous tous les aspects, rien que ça.


Déjà un premier aspect indéniable c'est que ces produits cuits sont totalement superbes à regarder. Chaque pièce est totalement unique, puisque les veines changent complètement ce qui peut d'ailleurs parfois créer des frustrations car la teinte finale peut être légèrement différente en fonction de chaque part de couleur contenue dans chaque poudre. Mon exemplaire de Center of the Universe est un parfait mélange d'orangé et de doré, ce qui me permet d'obtenir une teinte assez pigmentée pour être utilisée sur les joues sans aucun souci. 


Ce que j'aime énormément avec les mineralize skinfinishes, c'est ce côté très "sheer". En fait la texture de la poudre est extrêmement fine ce qui permet d'avoir un voile coloré sur le visage mais le résultat ne sera jamais too much. D'où le fait que malgré mon teint plutôt clair, j'adore une couleur comme celle-ci. Alors je l'avoue, Center of the Universe, c'est un peu la MSF de ma collection que j'ai tendance à oublier les mois d'hiver et ressortir systématiquement dès que le soleil revient. C'est en quelque sorte un réflexe, comme si la chaleur estivale appelait à ce que je porte sur mon teint des coloris plus chauds et intenses. 


Je me souviens que la marque la décrivait comme un corail aux nacres dorées mais franchement, elle est bien plus orangée que corail. Si vous n'aimez pas les couleurs aussi présentes et vibrantes, c'est sûr que Center of the Universe ne devrait pas vous convenir. Mais la tendance de l'été 2014 étant aux lèvres purement oranges, je trouve qu'un fard à joues dans le même esprit pourrait être plutôt sympa d'où le fait que je vienne vous re-parler de cette poudre que j'aime tellement.


Etant donné que Center of the Universe est plutôt très concentrée en pigments, j'aime l'appliquer avec un pinceau aux poils souples et pas trop denses. L'un de mes chouchou pour poser mon blush de façon plutôt douce, c'est le fameux #138 - de M.A.C également -. Sa forme fuselée permet de ne pas surcharger la joue, il prend parfaitement la forme du visage - by the way ce pinceau est une pure réussite et je vous le recommande vivement pour tous vos produits poudres - . Le combinaison des deux est un véritable combo gagnant pour ma part! 


Bien sûr comme cette poudre est un produit à base minérale, elle possède des micro-paillettes qui permettent d'apporter au teint un résultat lumineux et pour autant pas surfait. Si vous aimez donner à votre visage une dimension et surtout un contraste entre le mat et le glowy, pour moi les mineralize skinfinishes sont vraiment idéales et c'est aussi pour cette raison que je les affectionne autant. Pour rappel, j'ai la peau sèche et deshydratée, ceci expliquant aussi peut-être pourquoi j'adore donner un coup d'éclat à mon visage qui peut parfois être un peu terne et sans nuance. 


En conclusion, Center of the Universe fait vraiment partie de mes must have de chaque période estivale, je prends plaisir à la ressortir à chaque fois et j'adore le résultat qu'elle apporte à mon teint. Immédiatement j'ai bonne mine et le visage radieux, glowy mais pas trop. La poudre est tellement fine qu'elle peut être dosée très facilement apportant une couvrance légère à forte selon l'envie. Et comme je vous le répète souvent, j'aime aussi beaucoup utiliser cette poudre en tant que fard à paupière pour un résultat assez doux ou alors humidifiée au Fix+ pour obtenir quelque chose de beaucoup plus intense et opaque. Franchement pour moi cette mineralize skinfinish n'avait pas connu un assez franc succès à l'époque de sa sortie, personnellement j'en suis totalement amoureuse et je ne suis pas prête de la lâcher chaque été faisant!

Et vous, vous aviez craqué pour Heavenly Creature?
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires: