mardi 25 novembre 2014

C'est bientôt les fêtes... Vive les paillettes!

Coucou tout le monde!

S'il y a bien un truc que j'adore, c'est tout ce qui brille. Normal vous allez me dire, je suis une vraie fille. Alors évidemment tout ce qui touche au maquillage n'y échappe pas non plus, et dès qu'il s'agit de porter des paillettes et autres glitters, moi je suis carrément fan. Je trouve ça hyper joli, et encore plus à l'approche des fêtes de fin d'année. C'est quand même LE moment de l'année où on peut se permettre toutes les excentricités de ce côté là sans être prise pour Barbie aime aller en discothèque!


Le gros problème avec les paillettes, c'est leur application. On ne va pas se mentir, c'est carrément le produit le plus chiant à poser - non, je n'ai pas peur des mots! -. Difficile de ne pas en mettre partout, voire même plus sur les joues qu'ailleurs. Et comme c'est pas forcément le résultat escompté, on a souvent tendance à s'énerver et à ranger les pots au fond d'un tiroir. S'il existait déjà bon nombre de brumes et autres produits fixants, je pense que j'ai déniché un véritable Graal en la matière.


Et ce produit magique, c'est la base mixing medium en version shine de chez M.A.C. C'est quelque chose que je souhaitais tester depuis longtemps, pour son côté multi-usages mais j'adore particulièrement le rendu que j'obtiens avec mes glittery glitters. En fait, la texture de la base est un peu épaisse puisqu'elle contient de la cire et permet d'avoir un meilleur contrôle des pigments et autres produits en texture poudre libre. Il existe également la version mat de la mixing medium, mais étant une amoureuse des trucs qui scintillent et ont de l'éclat, j'ai préféré opter pour la shine qui est vraiment top puisqu'elle ne casse absolument pas l'aspect brillant des pigments/glitters.


Le point que j'apprécie énormément avec la mixing medium, c'est qu'elle permet d'avoir une texture totalement homogène du glitter car il se mélange à la perfection avec la base. Du coup, fatalement, la pose sur la paupière est quand même facilité, on a pas de formation de paquet ou d'effet de surplus de matière. Premier bon point. En second temps, on ne perd absolument pas en pigmentation. La couleur reste tout aussi présente, vibrante et éclatante. 


Et évidemment le gros point plus d'utiliser la mixing medium, c'est cette absence totale de chute. Avec ce produit, fini les traces de poudres un peu partout sauf là où il faut. On a une parfaite maîtrise de ce qu'on fait, et on peut poser le glitter tranquillement sans paniquer. Et le résultat est là, tout aussi joli et même mieux encore! Le côté sympa, c'est aussi le fait que grâce à cela la matière accroche extrêmement facilement à la peau et surtout tient extrêmement, et même pendant des heures! Je préconise malgré tout et comme toujours une base à paupières au préalable afin d'éviter que cela file dans les plis, mais franchement la tenue est excellente. Rien à redire non plus!


En fait l'aspect de la poudre combinée à la mixing medium lui donne cet effet un peu plus liquide, comme si le pigment avait été mélangé à de l'eau. L'effet est hyper joli, personnellement j'adore car cela permet de créer des effets de matières et textures au maquillage. Il s'agit aussi d'un produit super économique, non seulement parce que soyons réaliste on ne sort pas des pots de glitters tous les matins mais aussi et surtout parce qu'il faut très peu de produit à chaque utilisation. L'effet prend immédiatement, il n'y a pas un dosage précis à respecter mais je mets toujours une assez petite quantité de mixing medium pour ma quantité de pigment.


Selon moi la mixing medium est également un produit qui permet de donner un peu plus de vivacité à une couleur, je pourrai donc sans doute le conseiller avec un produit trop peu pigmenté - en faisant bien attention ne pas l'utiliser à même le pan s'il s'agit d'un fard pressé pour éviter de l'abîmer ou que la formule ne se dégrade. Mieux vaut être prévoyant! La mixing medium est à la base censée être utilisée avec des poudres libres, et n'est donc en contact qu'avec la matière qui va immédiatement être appliquée sur la peau. Bon, même si j'avoue que pour ça, une brume ferait tout aussi bien l'affaire et avec moins de chichis! - En bref, la mixing medium c'est surtout le produit canon qui facilite la vie avec les pigments si contraignants.

• mixing medium shine mélangée au pigment Melon de la marque •

Je comprends tout à fait pourquoi ce produit n'est vendu qu'en boutique pro, puisqu'il s'agit définitivement de quelque chose davantage destiné aux amoureux du maquillage et aux make up artists qui sont généralement friants de pigments et paillettes. Mais honnêtement, si vous adorez utiliser ce genre de produits ou que vous possédez des pigments dont vous ne vous servez jamais pour toutes les raisons pas cool citées dans l'article, je ne peux que vous conseiller d'investir dans une base de mélange comme la mixing medium. Clairement, ça change du tout au tout l'utilisation et le rapport qu'on peut avoir avec les pigments et produits en poudre libre. En tout cas j'en suis hyper satisfaite, je sais que je vais en user et en abuser pendant les fêtes et j'ai même carrément hâte de tester la version eyeliner...

Et vous, vous êtes fan des glitters?
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'adore les glitters !!! Merci pour ces conseils !
    Deltrey de deltreylicious blog mode et beauté

    RépondreSupprimer
  2. Merci mille fois !! j'allais filmer un tuto mais j'arrive pas a m'en sortir avec ces pigments et ses paillettes qui volent partout je vais passer chez Mac voir ce petit bijou

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour l'astuce Solène ! Justement je dois aller chez MAC.......

    RépondreSupprimer